En-têtes
Le cœur des aveugles Škodovák - blog

Alors j'ai enfin vu le Spartak !

Je ne m'attendais pas à avoir de la chance et c'est arrivé. Aujourd'hui, lors du rassemblement de véhicules historiques à Orlová, je me suis vraiment bien amusé. J'ai regardé toute une gamme de voitures étrangères, parmi les voitures étrangères, la Peugeot 301 de 1934 m'intéressait le plus, mais ensuite je suis allé voir les Skoda. Je sais enfin à quoi ressemble le 110R, la dernière génération du 1000 Mo, j'ai été rafraîchi par la beauté de l'ancienne Felicia, mais j'ai ensuite pu voir quelque chose qui ne se voit vraiment pas. Une belle voiture de 1957. C'était une Spartak et je peux vous dire que ce fut toute une expérience. Non seulement j’ai pu le toucher, mais le propriétaire était assez disposé à le démarrer pour moi. Je m'attendais à tout, du bruit, de la fumée, de la puanteur... Mais rien de tout cela n'est arrivé. Le Spartak était vraiment incroyablement silencieux, cent vingt contre lui rugissent comme une vache.

J'espère que je retrouverai le Spartak lors d'un des prochains rendez-vous et que j'aurai la chance de voir une Tudor ou une Škoda 1200. J'aimerais aussi beaucoup conduire une vieille Felda, voire une Spartak, elles étaient et sont toujours de très belles voitures, de la Škoda 120 il me semble que les formes ne sont plus si belles, ce sont déjà de telles boites. Peut-être que je comprends maintenant pourquoi les modèles XNUMX et suivants étaient surnommés cercueils.

écrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les informations obligatoires sont marquées *

Ce site utilise Akismet pour limiter les spams. Découvrez comment nous traitons vos données à partir des commentaires..